UA-63585768-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/06/2011

Lu dans le métro

Je me suis souvent demandé quelle bibliothèque improbable naîtrait de l'agrégation, au hasard des rencontres, des titres lus par tous ces inconnus dans le métro. Violant leur intimité, aussi respectueusement que possible, je grapille les titres par-dessus leur épaule, m'émerveillant de l'improbable diversité des ouvrages qui se côtoient dans la rame. Il faudrait prendre note, scrupuleusement et quotidiennement, pour vérifier l'omniprésence des bests-sellers, confrontée à la rareté d'un choix dont on n'imagine pas la genèse.

Je livre ici en vrac la moisson d'une semaine de littérature métropolitaine :

  • Mrs Dalloway de Virginia Woolf,
  • Windows server 2008 administration avancée (un must absolu ;-),
  • Star Wars an 6,
  • La fille de papier de Musso (forcément),
  • La triste histoire des frères Grossbart (Jesse Bullington),
  • Hija de la fortuna d'Isabel Allende (en espagnol, s'il vous plaît)
  • Le miroir de Cassandre de Werber (forcément, bis),
  • Impératrice de Shan Sa
  • La grande entourloupe de Roald Dahl,
  • Le Montespan de Jean Teulé,
  • Anna Karénine (Tolstoï),
  • L'invitée (Simone de Beauvoir)

Délicieusement éccléctique, non ?

Les commentaires sont fermés.